Accéder au contenu principal

Travail et instruction en famille, qui peut vous aider ?


Contrairement à un préjugé tenace, l'instruction à domicile ne signifie pas nécessairement qu'un seul parent travaille.

Si en fonction de l'âge des enfants, des choix familiaux (en particulier choix d'une instruction réalisée par les parents), du travail des parents et de l'âge du ou des enfants, c'est plus ou moins possible, un certain nombre de parents sans école travaillent tous les deux. Mais alors comment font-ils ?

Focus

Ici extraits d'un dossier complet paru dans Les plumes de LAIA
Là témoignage de Sab, maman de deux enfants de 10 et 12 ans

Concrètement comment nous organisons-nous ?

  • Témoignage personnel : Mon métier m'a permis de m'organiser assez facilement puisqu'une partie de mon travail est à domicile sans horaires imposés. Les filles ayant grandi, elles pouvaient rester seules durant les heures de cours extérieurs. Elles pouvaient alors apprendre seules ou attendre mon retour pour les apprentissages communs. 
  • Travail 3/4 temps : De la même façon, d'autres parents s'organisent pour se relayer. Parfois les parents travaillent à 70 ou 80 % afin que l'équilibre soit plus facile à trouver. 
  • Travail à domicile : Très souvent l'enfant observe et parfois participe aux activités (ferme par exemple). C'est une expérience particulièrement enrichissante. ☺
  • Aide extérieure : Parfois il est plus compliqué de s'organiser, notamment lorsque les enfants sont petits et ont besoin de présence. Dans ce cas, les familles font appel à des proches, au réseau local (groupes locaux à retrouver ici), à des associations locales (des structures existent parfois, elles ressemblent à des centres aérés et sont créées par des familles sans école. Pour les découvrir, rapprochez-vous une fois encore des groupes locaux). Il est également possible d'avoir recours à une jeune fille ou un jeune garçon au pair ou encore au réseau Helpx (témoignage ici).
Merci d'avoir lu cet article et à bientôt !

Découvrez les nouveaux billets en vous inscrivant à la newsletter située en haut à droite du blog : clic sur "S'inscrire".

Découvrez mes livres sur l'instruction à domicile : 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Un parcours atypique et sans école : Oser être soi-même

Photo Pixabay

3 anciens enfants sans école dont le métier est tourné vers les autres, une jeune fille en devenir

Photo Pixabay
"Nous avons choisi l instruction en famille pour nos enfants depuis 1999. Ce ne fut pas un choix contre l'école mais POUR nos enfants.

L'aînée a une capacité en droit obtenue par correspondance, puis elle s'est inscrite en DUT Carrières juridiques qu'elle a obtenue, puis a passé le concours d'assistante sociale, elle est diplômée depuis plusieurs années et n'a cessé de travailler depuis. 

La seconde a passé le concours d'auxiliaire de puériculture, métier qu'elle rêvait d'exercer depuis ses dix ans. Elle l'a obtenu. 16 candidats admis sur plus de 350. La formation s'est très bien passée. Elle a travaillé trois ans au même endroit et y a signé un CDI il y a peu. 

Le troisième a un profil plus particulier. Il est moins axé sur les études. Après un service civique de dix mois dans un centre pour personnes handicapées, il a occupé un poste d'éducateur spé dans un centre pour enfants placés par la justice. Ça fai…

Que deviennent les non scos ?

Anciens non scos : clic sur les intitulés bleus pour plus d'infos
Les informations pour chaque personne citée ont été vérifiées.


Agatha Christie (1890-1976), célèbre auteure de romans policiers : instruite par sa mère jusqu'à 16 ansPierre Curie (1859-1906), physicien : instruit par ses parents, puis par un ami de la famille. Thomas Edison (1847-1931) , inventeur connu notamment pour ses travaux dans le domaine de l'électricité : instruit par sa mère, puis autodidacte. Apparemment, alors qu'il avait 7 ans, son instituteur écrivit “Votre fils est un génie. Cette école est trop petite pour lui et nous n’avons pas d’assez bons enseignants pour l’instruire. Veuillez le faire vous-même”, mais également "Votre fils est nul ! Il est déficient ! On détecte chez lui une maladie mentale. Nous n’autorisons plus votre fils à revenir à l’école”.Luc Ferry (né en 1951), professeur, auteur, il fut également ministre de l'Education nationale : scolarisé puis cours du CNED ap…